Quelles sont les aides à la création d’entreprise pour les chômeurs ?

Créer une entreprise demande non seulement de la motivation, mais aussi de financement solide. Ainsi, les aides à la création d’entreprise peuvent s’adresser à tous les profils (nouveau diplômé, handicapé, retraité, etc). Les chômeurs souhaitant créer leur propre société peuvent également bénéficier de différentes aides. Les dispositifs d’aides NACRE, l’ACRE et ARCE figurent parmi les aides à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi les plus courantes.

Le dispositif d’aide NACRE

Parmi les principales aides à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi, Le NACRE ou Nouvel accompagnement à la création et à la Reprise d’Entreprise permet une grande souplesse aux attributaires. Une aide complète, il s’agit d’un dispositif mis en place par l’État dans le but d’offrir aux chercheurs d’emploi ou chômeur une aide financière et un bon accompagnement tout au long de leur démarche de création d’entreprise. Ainsi, elle permet de financer le montage, la recherche de partenaire et tous autres besoins budgétaires rattachés au fonctionnement de l’entreprise. En outre, le dispositif garanti aux chômeurs un projet solide car il leur fournit un accompagnement de plus près durant toute les 3 premières années d’exercice.

Le dispositif d’aide ACRE

L’ACCRE (ou Aide aux Chômeurs créant ou reprenant d’une entreprise) est devenue ACRE (Aide à la Création et à la Reprise d’entreprise) depuis le 1er janvier 2019. Cette aide à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi est caractérisée par une exonération de charge sociale offerte aux créateurs ou repreneurs afin de les aider à bien mener leurs affaires durant les premières années d’activité. Cette exonération, qui est progressive en fonction du revenu du créateur, touche les cotisations dus à l’assurance-maladie, maternité, invalidité, décès, retraite et prestations familiales. Toutefois, l’ACRE n’est pas uniquement ouverte aux personnes inscrites à la liste de chômeurs, il est plutôt accessible aux jeunes moins de 25 ans qui souhaitent lancer dans entrepreneuriat.

Le dispositif d’aide ARCE

L’ARCE ou l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprise est également un mécanisme d’aides à la création d’entreprise pour les demandeurs d’emploi. Proposée par Pôle Emploi, avec l’ARCE, le prétendant reçoit 45% de ses allocations restantes en deux fois. Ainsi, le premier versement aura lieu au moment de la création, tandis que le deuxième sera effectué 6 mois plus tard. Cela présente une grande opportunité au créateur de profiter d’une capitale de départ assez suffisante pour financer et concrétiser son projet d’entreprise. À savoir qu’un demandeur d’emploi ne peut prétendre à une ARCE que s’il bénéficie déjà du dispositif ACRE.